ANDY CURLOWE @ d’este

Andy Curlowe, Marigold Variation #3, 2019, acrylique, laque acrylique, graphite et cendre sur papier, 63 x 46 cm
Andy Curlowe, Marigold Variation #3, 2019

« Un mythe immaculé »
6 — 30 juin | June 6 — 30

galeriedeste.com

En apprenant que la magnifique propriété de sa famille au Vermont avait déjà été soumise à la coupe à blanc et réduite à un champ de souches il y a cent ans, l’artiste peinait à réconcilier cette image avec sa propre compréhension et son récit interne relatifs à l’histoire de la nature américaine (« the American wilderness »). Cette découverte l’amena à approfondir ses recherches et révéla une histoire plus compliquée de l’étendue sauvage américaine, qui inclut une représentation historique erronée des peuples amérindiens qui ont habité, cultivé et chassé la terre avant que les premiers colons européens ne se soient installés sur le sol américain.

Les efforts de conservation des 19e et 20e siècles ont perpétué le mythe d’une étendue sauvage américaine immaculée en tentant avec bien des intentions de réagir et de guérir les terres des effets de la coupe à blanc et de l’industrialisation. Néanmoins, le mythe a simultanément et (supposément) par inadvertance rendu un mauvais service à l’histoire des cultures autochtones qui habitaient les mêmes terres que les défenseurs de la nature cherchent à protéger. Un récit plus nuancé révèle que les peuples autochtones ont modifié le paysage de différentes manières pendant des millénaires, par exemple en allumant intentionnellement des feux et en cultivant des forêts anthropiques.

Considérer l’humanité comme un élément intégral et historiquement influent d’un environnement plus large et complexe nous laisse beaucoup plus de questions que de réponses. Bien que cette ambiguïté puisse être troublante, Curlowe nous appelle à nous efforcer d’être conscients de manière introspective de notre histoire et de notre impact sur un monde qui, affirme-t-il, se rapproche de manière exponentielle de changements pressants, irréversibles et néfastes. En évoquant la conversation, Un mythe immaculé juxtapose l’impact humain réel et imaginaire sur notre monde naturel et aspire à comprendre et à équilibrer des vérités disparates à travers des récits historiques et imaginaires.

Upon learning that one hundred years ago his family’s beautiful and thickly wooded property in Vermont had once been clear-cut for lumber and reduced to a field of stumps, the artist struggled to reconcile this image with his own understanding and internal narrative of the American wilderness. Research introduced Curlowe to a far more complicated history of this wilderness, one which includes historical misrepresentation of Native American peoples who populated, farmed, and hunted the land before the first European settlers set foot on American soil.

19th and 20th century conservation efforts have perpetuated the myth of a pristine American wilderness in well-intentioned attempts to respond to and heal the land from the effects of clear-cutting and industrialization. Nonetheless, this myth has simultaneously and (assumedly) inadvertently oversimplified the history of indigenous cultures who inhabited the same lands that conservationists seek to protect. A more nuanced narrative reflects that indigenous peoples altered the landscape in various ways for millennia, such as through intentional fire-setting and the cultivation of anthropogenic forests.

Regarding humankind as an integral and historically impactful element of a larger complex environment may leave us with far more questions than answers. Although this ambiguity can be unsettling, Curlowe calls upon us to be aware and introspective of our history and impact on a world that he affirms to be exponentially approaching dire, irreversible and detrimental change. Un mythe immaculé juxtaposes real and imagined human impact upon our natural world, strives to understand and balance disparate truths through historical and imagined narratives, and evokes conversation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s