YOKO ONO @ phi

Yoko Ono
Yoko Ono

« Liberté conquérante »
25 avril — 15 septembre | April 25 — September 15

fondation-phi.org

Yoko Ono (née en 1933) est une artiste visionnaire et précurseur avec une carrière qui s’étend maintenant sur plus de cinquante ans. Dans les années 1950, à Tokyo, elle soulève des questions originales sur l’art et la notion d’objet d’art et repousse les frontières traditionnelles entre les disciplines artistiques. Associée à l’art conceptuel, à la performance, à Fluxus et aux happenings des années 1960, elle est une des rares femmes à avoir participé à ces mouvements. Grâce à ses «instructions» (œuvres où elle propose des marches à suivre) et à ses performances, ainsi qu’à son activisme, elle crée un nouveau mode de relation avec les spectateurs en général et avec ses collègues artistes, dont son défunt mari John Lennon, en les invitant à participer activement au processus de création. Elle rapproche également deux cultures — l’Orient et l’Occident — qui se prolongent et se renforcent mutuellement dans un esprit d’innovation.

Présentée dans les deux bâtiments de la Fondation, cette importante exposition en deux parties mettra en valeur les pierres angulaires de l’œuvre de Yoko Ono: l’action, la participation et l’imagination. La première partie, Les instructions de Yoko Ono, portera sur ses «instructions» qui mettent l’accent sur le rôle du visiteur dans leur réalisation. Parmi les œuvres présentées, mentionnons plusieurs consignes écrites, comme Lighting Piece (1955), de même que des œuvres participatives, comme Mending Piece (1966), Horizontal Memories (1997) et Arising (2013). La pièce Water Event (1971/2016), à laquelle prendront part une douzaine d’artistes montréalais et d’ailleurs au Canada, sera également présentée.

La deuxième partie de l’exposition, L’art de John et de Yoko, se penchera sur divers projets artistiques de collaboration pour la paix initiés par Yoko Ono et John Lennon. Pensons entre autres au projet Acorn, à la campagne pour la paix War is Over et au bed-in, à Montréal, qui célèbrera son 50e anniversaire le 26 mai 2019. Privilégiant une approche narrative, ce volet de l’exposition réunira une multitude d’histoires racontées, dans leurs propres mots, par des gens qui ont participé au bed-in. Ces témoignages souvent touchants rendent compte de l’impact de cet événement historique, devenu légendaire, qui demeure une référence incontournable en ce qui concerne l’indissociabilité de l’art et de la vie, de même que l’importance de la non-violence comme véhicule de changement politique et social.

L’exposition souhaite refléter l’énorme influence de Yoko Ono sur les pratiques artistiques contemporaines, la perception de l’art et l’activisme en art. L’urgence et l’esprit qui caractérisent son œuvre demeurent aujourd’hui pertinents et peut-être plus importants que jamais.

Yoko Ono (b. 1933) is a visionary, pioneering artist with a career that now spans over fifty years. During the 1950s in Tokyo, she introduced original questions concerning the concept of art and the art object, breaking down the traditional boundaries between branches of art. She has been associated with Conceptual art, performance, Fluxus, and happenings of the 1960s, and is one of very few women to have participated in these movements. Through her works of instructions and performances, as well as her activism, she has created a new kind of relationship with spectators in general and fellow artists, including her late husband John Lennon, inviting them to play an active part in the creative process. She also brings together two cultures — Eastern and Western — which extend and strengthen each other in continuous innovation.

This major exhibition in two parts will underscore the cornerstones of action, participation, and imagination in the work of Yoko Ono. Taking place in both of the Fondation’s buildings, the first part, The instructions of Yoko Ono will focus on her ‘instruction’ works that emphasize the role of the visitor in their completion. Among works to be presented are text–based instructions such as Lighting Piece (1955), as well as participatory works including Mending Piece (1966), Horizontal Memories (1997), and Arising (2013). Also included is Water Event (1971/2016), which will invite the participation of 12 artists from Montreal and other parts of Canada.

The second part of the exhibition, The art of John and Yoko will present the arc of collaborative art projects for peace undertaken by Yoko Ono and John Lennon. Among these is the Acorn project, the War is Over peace campaign, and the Montreal bed-in, which will mark its fifty-year anniversary on May 26, 2019. Through an approach that spotlights storytelling, this part of the exhibition will feature a variety of stories from people who participated in the bed-in, told in their own voices and words. These often moving accounts testify to the impact of what became a legendary and historic event, one which remains a key reference for the indivisibility of art and life, as well as the importance of non-violent action to inspire political and social change.

Ultimately, this exhibition wishes to impart Yoko Ono’s massive impact on contemporary art practices, on art reception, and on activism through art. The urgency and spirit of her work remain pertinent and perhaps more important than ever.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s