MICHELLE BUI @ circa

Michelle Bui, Plein soleil, 2019
Michelle Bui, Plein soleil, 2019

« Plein soleil »
11 mai — 22 juin | May 11 — June 22
Vernissage 11 mai 15h | May 11, 3PM

circa-art.com

« On adopte une orientation à partir de là où se déploie le monde : l’ici et le maintenant du corps et le lieu qu’il habite. »¹

genius loci

Comment est-ce qu’on appelle ça, quand le passé d’un lieu nous assaille les sinus ?
Il résonne dans notre nez, nos joues et notre front, comme un éternuement soudain.

Une chenille qui n’a pas froid aux yeux gravit tranquillement la colonne, en atteint le sommet.
Sa vision limitée la prive de la vue qu’elle mérite.

grimper

L’échelle est un outil simple, mais élégant.
De celles et ceux qui l’utilisent, elle exige de l’attention, de la force et, parfois, de la coopération
En échange, elle offre une chose : l’élévation.

Sous l’eau, les racines des nénuphars s’enfoncent, dévoilent la distance que certaines personnes doivent parcourir pour voir le ciel.

métabolisme

On grignote la tige jusqu’à sa cime,
un haricot après l’autre.
Chacun d’eux nous remplit de toute la lumière du jour, de l’air et de l’eau qu’il a connus dans sa vie.

Comment est-ce qu’on appelle ça, quand on atteint un objectif capital et qu’on s’aperçoit finalement que les traces qu’on a laissées derrière nous forment un cercle parfait ?

Danica Pinteric (traduction Daphné Boxer)

 

  1. Sarah Ahmed, Orientations: Toward a Queer Phenomenology, GLQ, vol. 12, n° 4 (2006), 545.

 

Michelle Bui est diplômée en peinture et dessin de l’Université Concordia et détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Son travail a fait partie de plusieurs expositions de groupe dont Rêverie, Projet Pangée (Montréal); Appareillage, Vu Photo (Québec); Playlist, Galerie Antoine Ertaskiran (Montréal); Coetus Floreus, Galerie Nicolas Robert (Montréal), Laboratoire photo, Galerie Deux Poissons (Montréal). En 2018, elle a présenté sa première exposition solo intitulée Pool of Plenty à la Galerie de l’UQAM. Elle participera prochainement à des expositions de groupe à la Maison de la culture Claude-Léveillée à Montréal, et Paul Roberson Galleries à l’Université Rutgers, à Newark, New Jersey. Son exposition solo, Centerfold, se termine le 25 mai à Parisian Laundry.

Danica Pinteric est auteure, éditrice et commissaire basée à Montréal. Elle est titulaire d’un baccalauréat en Communication, études culturelles et histoire de l’art de l’Université Concordia. Elle a contribué à des textes d’exposition pour LOIS Projects, galerie l’inlassable et Parisian Laundry. Elle est co-directrice de Calaboose, une plateforme indépendante de commissariat d’art contemporain basée à Montréal.

 » The starting point for orientation is the point from which the world unfolds: the here of the body and the where of its dwelling. »¹

genius loci

What’s it called when you can feel the past of a place in your sinuses?
Resonating in your nose, cheeks and forehead like a sudden sneeze.

Inching up the height of the column, a brazen caterpillar reaches the summit.
Her limited capacity for vision denies her the view she deserves.

climb

The ladder is a simple but elegant tool.
Of its user(s), it demands attention, force, and, (occasionally,) co-operation.
In exchange, it offers one thing: elevation.

Beneath the water’s surface, the extended roots of the lily pad reveal the distance some will travel to see the skies.

metabolism

Chewing your way up the stalk,
bean after bean after bean.
Each one generously filling you up with all the sunlight, air, and water it’s ever known.

What’s it called when you’ve achieved a critical goal, only to look back and realize that the tracks behind you trace a perfect circle?

Danica Pinteric

 

  1. Sarah Ahmed, Orientations: Toward a Queer Phenomenology, GLQ, vol. 12, n° 4 (2006), 545.

 

Michelle Bui holds a BFA from Concordia University and an MFA from Université du Québec à Montréal (UQAM). Her work has been shown in several group exhibitions including Rêverie, Projet Pangée (Montréal); Appareillage, Vu Photo (Quebec City); Playlist, Galerie Antoine Ertaskiran (Montréal); Coetus Floreus, Galerie Nicolas Robert (Montréal); Laboratoire photo, Deux Poissons (Montréal). In 2018, she presented her first solo exhibition, Pool of Plenty, at Galerie de l’UQAM. Upcoming projects include group shows at Maison de la culture Claude-Léveillée (Montréal) and at Paul Robeson Galleries at Rutgers University (Newark, NJ). Her solo exhibition Centerfold is currently on view at Parisian Laundry.

She would like to thank Canada Arts Council and the Conseil des arts du Québec for their generous support.

Danica Pinteric is a writer, editor, and curator based in Montreal. She holds a BA in Communications & Cultural Studies and Art History from Concordia University. She has contributed exhibition texts for LOIS Projects, galerie l’inlassable and Parisian Laundry. She is co-director at Calaboose, an independent curatorial platform for contemporary art based in Montreal.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s