ANNA TORMA @ laroche joncas

Anna Torma, Question to Ask, 2019, Broderie, appliqué et fils de soie sur lin. Photo: Istvan Zsako
Anna Torma, Question to Ask, 2019. Photo: Istvan Zsako

« Recorded Cargo »
11 mai — 15 juin | May 11 — June 15
Vernissage 11 mai 15h | May 11, 3PM

larochejoncas.com

« Le médium de Anna Torma est la broderie et la couture. Elle fait partie d’un courant post-féministe (pensez Judy Chicago) qui redéfinissent les pratiques habituellement associées avec l’artisanat et le travail associé aux femmes dans la culture occidentale. Elle crée un univers fantastique imprégné de mythes et de mystères peuplés de mots, de fragments, de phrases ou de créatures inspirées du monde animal et végétal à la fois réelles ou imaginées. Les images de jardins est une référence au Jardin d’Éden autant qu’à ceux que l’artiste a visités. En conséquence, la mémoire du temps et des lieux et espaces s’immiscent dans son œuvre. »

— Dorota Zokinska, Vie Des Arts Magazine, 2015

 

En 2018 la Esker Foundation de Calgary a présenté une importante exposition de l’artiste intitulée Anna Torma : Book of Abandoned Details, également en 2018 Bernard Lamarche conservateur en art actuel au MNBAQ inclut son travail dans Fait Main / Hand Made, présentée au Musée national des beaux-arts du Québec, l’exposition explorait la déconstruction des systèmes de hiérarchies dans les arts visuels. En 2016 son travail a été présenté dans l’exposition Mythologies singulières présentée à La Poste de Montréal. Le travail de Anna Torma a également été présenté à la galerie Robert Poulin à Montréal. Le Textile Museum of Canada à Toronto présentera une exposition solo de l’artiste en 2020.

 » Anna Torma’s medium is needlework. Part of post-feminist current (think Judy Chicago) challenging, re-defining skills traditionally associated with craft and women in our Western culture. She creates a fantastical universe, imbued with myth and mystery, populated by creatures both real and imagined. The image of a garden is a reference to the Garden of Eden, as much as to those the artist visited. Thus memory of time and place weaves through her oeuvre.« 

— Dorota Zokinska, Vie Des Arts Magazine, 2015

 

In 2018, the Esker Foundation in Calgary presented and important exhibition by the artist titled: Book of Abandoned Details. Also in 2018, Bernard Lamarche curator of Contemporary Art at the MNABQ included Torma’s work in Fait Main / Hand Made at the Musée national des beaux-arts du Québec, an exhibition that explored the principles of hierarchy in the visual arts. In 2016 in Montreal, her work was presented at La Poste in an exhibition titled Mythologies singulières. Anna Torma’s work has also been presented at galerie Robert Poulin in Montreal. In 2020 Anna Torma will be having a solo exhibition at the Textile Museum of Canada in Toronto.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s