NANS BORTUZZO @ uqam

Nans Bortuzzo
Nans Bortuzzo, 2019. 

« 5Ws »
8 mars — 13 avril | March 8 — April 13

galerie.uqam.ca

Nos informations personnelles sont aujourd’hui disséminées dans les réseaux sociaux et dans les banques de données. Notre rapport aux nouvelles technologies tend peu à peu à faire disparaître notre sphère privée. Pourtant, nos traces laissées sur Internet offrent un accès direct à nos pensées les plus intimes. 5Ws cherche à révéler ces traces à partir d’une archive numérique qui contient les requêtes et l’historique de navigation Internet de plus d’un demi-million d’Américains. Ces enregistrements, faits à l’insu des utilisateurs en 2006, ont été rendus anonymes avant d’être publiés pour la recherche. L’installation rassemble un corpus de ces requêtes englobant des réalités personnelles. À la fois sérieuses et légères, elles témoignent de problèmes sociaux et reflètent des préoccupations toujours d’actualité aux États-Unis.

L’installation dévoile les mécanismes de collecte et d’utilisation des données personnelles. À partir des 20 millions de requêtes individuelles, est-il possible de définir un ensemble de questionnements qui traduisent les inquiétudes de la société américaine? Pour aborder cette problématique, Nans Bortuzzo structure son investigation en utilisant une méthode empruntée au journalisme : les 5Ws. Acronyme de Who, What, Where, When, Why, cette technique permet de révéler des informations dissimulées dans l’archive. Dans une première œuvre, la totalité des requêtes est imprimée et exposée sur papier. L’information est ensuite organisée visuellement en réseau sémantique par des algorithmes mathématiques sur une murale. Selon les thèmes récurrents identifiés, un ensemble choisi de requêtes sont projetées et dérivent aléatoirement. Dans un contexte où la presse et les écosystèmes informationnels subissent une transformation majeure, les questionnements soulevés par Nans Bortuzzo interagissent avec notre société contemporaine et réengagent l’archive numérique au présent.

Nans Bortuzzo est finissant à la maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM. Sa carrière croise les arts médiatiques, la musique et la scénographie. Il crée des installations qui traitent des rapports de pouvoir instaurés dans la conception et l’utilisation des technologies de l’information. Récipiendaire de la bourse Mécènes investi pour les arts (2013), il a été artiste en résidence à la Cité internationale des arts de Paris (2013). Son travail a été présenté, entre autres, à VOX – Centre de l’image contemporaine (2018), chez Occurrence (2017), au Musée des beaux-arts de Montréal (2015) et au festival Art souterrain (2018). Depuis 2009, il participe à la création de spectacles diffusés à l’international et a mis en scène Obsolescence programmée, présentée à La Chapelle Scènes contemporaines à Montréal (2014).

Our personal information today is disseminated through databases and in social networks. Our relationship with new technologies is eroding our private sphere. Yet the traces we leave on the Web offer direct access to our most intimate thoughts. 5Ws strives to reveal these traces using a digital archive that contains the searches and navigation history of more than half a million Americans. These registers, built unbeknownst to users in 2006, were anonymized before being published for research purposes. The installation brings together a selection of these queries concerning personal realities. At once serious and light-hearted, they testify to social problems and reflect concerns that are still relevant in the United States.

The installation reveals the mechanisms of collecting and using personal data. Is it possible, from 20 million individual searches, to define a set of preoccupations that are characteristic of American society? To address the issue, Nans Bortuzzo organizes his investigation by using a method borrowed from journalism: the 5Ws, that is, the Who, What, Where, When, and Why. The method enables the disclosure of the information concealed in the archive. In a first work, all the queries are printed and exhibited on paper. The information, arranged by mathematical algorithms, is then organized visually as a semantic web on the wall. A selection of queries are projected and drift randomly, according to the recurring themes identified. In a context in which the media and information ecosystems are undergoing major changes, the questions that Nans Bortuzzo raises interface with our contemporary society and re-engage the digital archive as a present concern.

Nans Bortuzzo is completing his master’s in visual and media arts at UQAM. His career intersects media arts, music, and scenography. He creates installations that deal with the power relationships established in the design and use of information technology. Recipient of the grant Mécènes investis pour les arts (2013), he has been artist-in-residence at the Cité internationale des arts, in Paris (2013). His work has been presented at VOX – Centre de l’image contemporaine (2018), Occurrence (2017), the Montréal Museum of Fine Arts (2015), and the Art Souterrain Festival (2018), among others. Since 2009, he has participated in the creation of shows disseminated internationally and he staged Obsolescence programmée at La Chapelle Scènes contemporaines, in Montréal (2014). In March 2019, the artist will participate in a week-long workshop at Centre Pompidou (Paris) with « Au-delà des images opératoires », a research-creation group from UQAM.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s