DENIS RIOUX @ castiglione

© Denis Rioux, Sans titre (Planches), 2015, 56 x 79 cm, édition de 8
Denis Rioux, Sans titre (Planches), 2015.

« D’abord, ne pas photographier »
27 février — 30 mars | February 27 — March 30
lacastiglione.ca

D’abord, ne pas photographier est une invitation à l’expérience de voir, du visible des choses et du saisissement de ce qui se présente à soi. Il s’agit de photographies récentes et de projets en cours, comportant notamment le lancement d’une publication.

Les œuvres photographiques de l’exposition s’inscrivent dans une démarche d’exploration au seuil des images et sur la nature de l’expérience photographique. C’est une démarche réflexive sur l’acte de voir et sur les choses telles qu’elles nous apparaissent dans l’expérience du visible, à ce qui se présente là dans l’instant où tout s’arrête dans la présence du c’est ça et du juste ça. Il s’agit de séries photographiques à partir desquelles l’artiste s’interroge sur la premièreté des images, ainsi que sur une manière d’appréhender le monde, par la photographie, sur sa matérialité faite de détails répartis en surface et de lumière constituée de particules ou de clarté tonale.

La publication, quant à elle, prend la forme d’un cahier de notes dans lequel sont inscrites des informations techniques de prise de vue colligées au jour le jour (pendant 190 jours) sans qu’aucune photographie ne soit réalisée. Ce projet met en valeur ce qui relève d’une pensée technologique, procédurale et objective, habituellement garante d’un résultat ou d’une saisie, mais qui n’advient dans ce projet qu’en tant que mesures et repères techniques. Il souligne la condition technique de l’existence des images, exempte de signification et aussi aveugle peut-être que l’œil lui-même. Le projet évoque toutes ces images vues, mais jamais prises. Il met en évidence le silence (sémantique)qui prévaut dans toute image et comme objet premier au fondement de l’expérience photographique.

D’abord, ne pas photographier (“First, do not take pictures”) is an invitation to experience sight, the visibility of things and the startling capture of what presents itself to one. It has to do with recent photographs and projects in progress, including among other things a publication launch.

The exhibition’s photographic works are part and parcel of an exploratory investigation at the threshold of images and about the nature of photographic experience. It is a reflective approach to the act of seeing and to things as they appear to us in the experience of the visible, to what presents itself therein the instant where everything stops in the presence of the that’s it and the just that. It involves photographic series that the artist takes as a starting point to reflect about the firstness of images, as well as a way of knowing about the world through photography, about its materiality made up of details distributed on a surface and of light from particles or tonal brightness.

As for the publication, it takes the form of a notebook in which technical information about shots is written down, compiled day by day (for 190 days) without any photograph being made. This project highlights what belongs to technological, procedural and objective thinking, such as what usually validates a result or a capture, but which only occurs in this project as measurements and technical reference points. It underlines the technical conditions for the existence of images, empty as they are of meaning and perhaps as blind as the eye itself. The project calls to mind all these pictures as seen, but never taken. It brings attention to the (semantic)silence that prevails in all images and as a primal object that is the ground of all photographic experience.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s