CAROLINE CLOUTIER @ nicolas robert

Caroline Cloutier
Caroline Cloutier, 2018

« Pliages »
2 février — 2 mars | February 2 — March 2
Vernissage 2 février 15h | February 2, 3PM
galerienicolasrobert.com

Pliages est une série photographique en quatre temps, construite à partir d’une architecture de papier et de la permutation de ses divers plis. Elle propose quatre points de vue sur une même façade mouvante, pliée, dépliée et repliée, dont les perspectives et les variations offrent au regard un ensemble de possibles. Cette série s’inscrit dans le prolongement des réflexions de Caroline Cloutier sur le multiple. Ici, « la multiplicité n’est pas ce qui a beaucoup de parties, mais ce qui est plié de beaucoup de façons ». Les supports chantournés épousent la découpe de l’objet photographié, déstabilisant notre perception des volumes mis à plat, qui semblent plutôt se déployer dans l’espace. Avec Pliages, l’artiste poursuit ses recherches sur l’image photographique comme dispositif de construction spatiale et sur les différents modes d’interaction entre l’image, l’espace et la perception.

« Le monde entier n’est qu’une virtualité qui n’existe actuellement que dans les plis de l’âme qui l’exprime, l’âme opérant des déplis intérieurs par lesquels elle se donne une représentation du monde […] »

— Gilles Deleuze

Pliages is a four-part series of photographs that uses an architectonic paper construction and the permutations of its folds as a point of inception. The series presents four views of a folded, unfolded, and re-folded façade, with the resulting perspectival variations offering an ensemble of possibilities. The Pliages series represents the latest instance of Caroline Cloutier’s sustained reflection on multiplicity. In this case, « multiplicity is not that which has many parts, but that which has been folded in many ways. » The shape of the works’ curved supports closely follow the shape of the photographed object, destabalizing our perception of the flattened volumes, which appear to extend outward into space. With Pliages, the artist resumes her investigation of the photographic image as mechanism of spatial construction as well as the different modes of interaction between image, space and perception.

« The world is only a virtuality that currently exists only in the folds of the soul which convey it, the soul implementing inner pleats through which it endows itself with a representation of the world. »

— Gilles Deleuze

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s