Mot de l’éditeur

Yann Pocreau, Diffraction 2, 2018, épreuve numérique. Permission magazine Ciel variable
Yann Pocreau, Diffraction 2, 2018, épreuve numérique. Permission magazine Ciel variable

Un grand chapitre de ma vie vient de s’achever. Pour une dernière fois, je vous invite au lancement du nouveau numéro de Ciel variable : jeudi prochain 31 janvier, au Café de la Cinémathèque québécoise. C’est onze ans que j’ai vécu à l’emploi d’un des plus beaux magazines d’art au monde. Plus qu’un gagne-pain, cette occupation faisait partie intégrante de mon identité, et ce n’est pas sans remous que je mets le cap sur d’autres horizons. J’aurai plaisir à vous entretenir prochainement de mon nouvel emploi. Pour l’instant, j’ai surtout envie de vous partager ma réflexion sur le chemin parcouru jusqu’ici …

— Éric Bolduc

Lire la suite sur mon site personnel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s