PASCAL DUFAUX @ bellemare lambert

Pascal Dufaux
Pascal Dufaux, 2018

« Détection de contours et surfaces délicieuses »
24 novembre — 22 décembre | November 22 — December 22
bellemarelambert.com

Pascal Dufaux livre un recueil d’œuvres qui, par voie d’introspection, induisent diverses formes de renversements. Le travail de Dufaux adhère à la théorie de la neuroplasticité, qui s’exprime par l’adaptabilité du cerveau à créer, défaire ou réorganiser les réseaux et les connexions de neurones. Cette malléabilité physique fait naturellement écho à la plasticité intellectuelle, sociale ou idéologique, et suggère notre capacité à nous défaire des normes acquises pour en réinventer de nouvelles. Elle fait également allusion à la plasticité de la pratique artistique elle-même, comme celle de Dufaux et sa porosité à devenir une pratique collective.

Les composantes de l’exposition ont été réalisées dans son atelier de sculpture en parallèle à la recherche plastique qu’il mène de pair avec Sarah Wendt, sa collaboratrice depuis 2015. Performeuse, plasticienne et musicienne, Wendt s’intéresse au mouvement dans l’image et à la rencontre des objets. Cette interpollinisation de leurs langages fait évoluer le travail de Dufauxpour inclure une réflexion picturale incarnée dans des techniques de conception ainsi que dans l’usage de la lumière comme matière sculpturale.

Pascal Dufaux delivers a collection of works that, through introspection, induce various forms of reversals. The work of Dufaux adheres to the theory of neuroplasticity, which is expressed by the adaptability of the brain to create, undo or reorganize neural networks and connections. This physical malleability naturally echoes intellectual, social or ideological plasticity, and suggests our capacity to undo the norms acquired to reinvent new ones. This also refers to the plasticity of artistic practice itself, such as that of Dufaux, and to its propensity to become a collective practice.

The components of the exhibition were produced in his sculpture workshop in parallel with the plastic research that he carries out together with Sarah Wendt, his collaborator since 2015. Performer, visual artist and musician, Wendt is interested in the moving image and the encounter with objects. This cross-pollination of their languages makes Dufaux’s work evolve to include a pictorial reflection embodied in design techniques as well as in the use of light as a sculptural material.