GUIDO MOLINARI @ bellefeuille

Guido Molinari, Sans titre, 1970-74
Guido Molinari, Sans titre, 1970-74

« Rétrospective (1933-2004) »
9 — 26 novembre | November 9 — 26
Vernissage 9 novembre 17h30 | November 9, 5:30PM
debellefeuille.com

En collaboration avec la Fondation Guido Molinari, cette rétrospective présente une sélection d’œuvres qui englobe l’ensemble du travail de l’artiste de 1951 à 2002 : les toiles gestuelles colorées et les noirs et blancs des années 50 ; la période « espace dynamique » du début des années 60 et les fameux tableaux à bandes verticales d’égale largeur qui feront sa réputation ; le début des années 70 sera consacré aux triangulaires et aux damiers ; enfin, à partir de la fin des années 70, les Quantificateurs l’occuperont presque jusqu’à la fin de sa carrière qui se terminera par la série des Continuums et l’ultime hommage à Mallarmé. S’ajoutent à cette sélection de tableaux, des œuvres sur papier, des aquarelles, des encres et des sérigraphies couvrant toute la carrière de Molinari.

La Fondation a ouvert ses voûtes une dernière fois en vue d’amasser des fonds pour remplir sa mission qui est principalement d’offrir un espace d’exposition non seulement pour les œuvres de Molinari, mais également pour les œuvres d’artistes, émergents ou non, ayant un rapport avec lui.

 

Guido Molinari est considéré comme un des maîtres incontestés de la peinture abstraite au Canada et une figure de proue du mouvement des plasticiens au Québec. Au cours des années 60, Il a participé à des expositions au Guggenheim et au MoMA, à New York, et a représenté le Canada à la Biennale de Venise en 1968, où il a remporté le prix important de la David E. Bright Foundation. En 1976, Molinari a eu droit à une rétrospective à la Galerie nationale du Canada puis, en 1995, au Musée d’art contemporain de Montréal. En 1980, il devenait le plus jeune lauréat du prix Paul-Émile-Borduas, la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec à un artiste pour l’ensemble de son œuvre dans le domaine des arts visuels.

Les œuvres de Guido Molinari se retrouvent dans de prestigieuses collections privées et publiques à travers le monde ainsi que dans les plus importants musées au Canada et à l’étranger.

In collaboration with the Guido Molinari Foundation, this retrospective presents a selection of the artist’s works from 1951 to 2002: the gestural coloured canvases and black and whites from the 1950s; his dynamic spaces at the beginning of the 60s and the famous impressive vertical bands which would forge his reputation; his triangles and checkerboards of the early 70s; and at the end of that decade, the Quantificateurs which would occupy him for the rest of his career culminating in his Continuums series and his ultimate homage to Mallarmé. In addition to this outstanding selection of paintings, Molinari’s works on paper, watercolours, inks and silk screens round out this exceptional exhibition.

For the last time, the Molinari Foundation has once again opened its vaults with the view of raising funds to fulfill its mission, which is to offer an exhibition space, not only for Molinari’s art, but also for the works of other artists who share a rapport with him.

 

Molinari is an acknowledged master of abstract painting in Canada and a figurehead of the Quebec ‘plasticiens’ movement. During the 60s, he participated in exhibitions at New York’s Guggenheim and MoMA, and in 1968 he represented Canada at the Venice Biennale where he was awarded an important prize from the David E. Bright Foundation. A retrospective of Guido Molinari’s work was presented at the National Gallery of Canada in 1976, and in 1995 at Montreal’s Musée d’art contemporain. In 1980, the artist was the youngest laureate to receive the Paul-Émile Borduas Prize, the highest distinction awarded by the Quebec government to an artist working in visual arts.

Guido Molinari’s work is in prestigious private and public collections around the world as well as in important museums in Canada and abroad.