LIÀM MALONEY @ ndg

Liam Maloney, Texting Syria
Liam Maloney, Texting Syria, 2018

« Texting Syria »
19 octobre — 25 novembre | October 19 — November 25
centre_culturel_de_notre_dame_de_grace

Liàm Maloney a photographié des syriens qui se sont réfugiés dans un camp de fortune au Liban. Tout comme nous vérifions nos messages à la sortie d’un restaurant ou d’un métro, ils utilisent leurs cellulaires pour communiquer avec leurs proches. Cependant, contrairement à nous, leurs communications traitent de questions relatives à la vie, à la mort et à la souffrance. En réunissant des photographies et des messages échangés, cette installation explore la lutte et la force des réfugiés syriens, ainsi que la nature multi-facette de la connectivité à l’ère numérique.

 

Liam Maloney est un photographe, artiste et cinéaste documentaire établi à Toronto. Son travail examine les migrations forcées et l’intersection de la technologie et de l’intimité en temps de guerre. Ses installations immersives ont été largement exposées. Texting Syria a été choisie pour l’exposition Moving Walls de l’Open Society Foundation à New York (commissaires : Susan Meiselas/Magnum et Stuart Alexander/Christies). Lors du Mois de la Photo 2015 : L’état post-photographique (commissaire : Joan Fontcuberta), le projet a reçu le Prix Dazibao. L’exposition fut également présentée au Sommet humanitaire mondial de l’ONU 2016 à Istanbul et lors de l’événement Photoville 2016 à Brooklyn. Le travail de Maloney fait partie de l’exposition du MOMA Insecurities : Tracing Displacement and Shelter (2016). Le Centre Nobel de la paix a présenté Texting Syria à Oslo dans le cadre de Detours, une exposition de groupe (2017). Liam Maloney est certifié RISC—Battlefield Medical Response. Il est équipé pour travailler dans des environnements hostiles et est membre du Frontline Freelance Register.