BETTINA HOFFMANN @ goethe

Bettina Hoffmann, Drain, HD, NTSC, 9 min, 2012
Bettina Hoffmann, Drain, 2012

« Chorégraphie de mouvements »
20 septembre — 23 décembre | September 20 — December 23
goethe.de/montreal

Hold On — HD, NTSC, 5:23 min, 2015
Quatre personnes sont rassemblées dans une vaste pièce. Soudain, l’une d’elles devient faible et sur le point de s’effondrer. Les autres essayent de la garder debout. Leurs mouvements entraînent une lutte chaotique et intime, parfois violente, parfois sensuelle. Tous les quatre bougent comme un organisme avec un membre malade, essayant de retrouver sa fonctionnalité. Leurs vêtements suggèrent un environnement de bureau dans lequel leurs gestes d’aide extrêmement empressés, mais indifférents, semblent être une obligation plutôt qu’une réaction altruiste.

— Danseuses/danseurs : Keven Lee, Katie Philp, Ilya Krouglikov, Melanie Lebrun (MTL)

Drain — HD, NTSC, 9 min, 2012
Alors que trois femmes se poussent, se tirent et s’entrelacent dans une lente danse ou lutte, le spectateur les regarde d’en bas, comme s’il était au sol. Une femme est poussée vers le bas. L’acte cruel de pousser quelqu’un dans l’eau contraste avec l’effet esthétique de la distorsion de l’image et crée une frontière supplémentaire entre la caméra et les interprètes, les spectateurs et la performance.

— Danseuses/danseurs : Kate Ladeheim, Freja Mitchel, Suzan Polat (NYC). Produit lors d’une résidence d’artiste à New York (CALQ).

Silent Office — Vidéo, HD, 9:37, 2016/18
Dans un espace de magasin vide, dépourvu de fonction, 6 personnes sont présentes et commencent à agir et interagir. Une personne est poussée sur une chaise, d’autres rampent sur des chaises et sur le sol. Ceux qui sont assis font des gestes tendus et de plus en plus agités, tout en restant attachés à leurs chaises. Leurs actions indépendantes interfèrent lentement les unes avec les autres à travers la proximité physique, causant perturbation et chaos.

— Danseuses/danseurs : Mitsuko Aoki, Keke, Tomohiko Kyogoku, Atsuko Kurematsu, Yoko Sakurai, Nana Suzuki (Tokyo).

 

Originaire de Berlin, Bettina Hoffmann est une figure marquante du milieu artistique montréalais depuis les années 2000. Que ce soit dans les domaines de la photographie, des installations ou de la vidéo, il émane de ses œuvres une puissance fascinante et énigmatique provenant en partie des images à la composition précise, des mouvements chorégraphiés et de son recours à des interactions humaines ambiguës, dénuées de toute psychologie. Son travail se situe au carrefour de la photographie, du cinéma, de la sculpture et de la danse, avec une attention particulière, au cours des dernières années, à la chorégraphie.

Le travail de Bettina Hoffmann a fait l’objet de nombreuses expositions internationales. Au Canada, on a pu voir ses œuvres dans le cadre d’expositions solos ou de groupe à Occurrence (Montréal, 2016), Oboro (Montréal, 2014), l’Art Gallery of Ontario (Toronto, 2009), Dazibao (2007) et au Prefix Institute of Contemporary Art (Toronto, 2008). Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques en Amérique du Nord et en Europe, dont le Musée de la photographie contemporaine de Chicago, le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée national des beaux-arts de Québec et la Berlinische Galerie de Berlin.

bettinahoffmann.net

Hold On — HD, NTSC, 5:23 min, 2015
Four people are gathered in a vast room. Suddenly one gets weak and is about to collapse. The others try to keep her upright, though two of them cannot use their hands and arms, and the third can only use her/his hands. Their movements result in a chaotic and intimate, sometimes violent or sensual struggle. All four move like one entity which experiences a sick member or limb, trying to regain functionality. Their clothing suggests an office environment in which their extremely busy but disengaged actions of helping seem to be an obligation rather than an altruistic, human reaction.

— Dancers: Keven Lee, Katie Philp, Ilya Krouglikov, Melanie Lebrun (MTL)

Drain — HD, NTSC, 9 min, 2012
As three women push, pull, and entwine with one another in a slow dance or struggle, the viewer watches from below, through a screen of water, as if on the ground. One woman is pushed down. The cruel act of pushing someone into water contrasts with the aesthetic effect of the distortion of the image, creating an additional boundary between camera and performers, viewers and performance.

— Dancers: Kate Ladeheim, Freja Mitchel, Suzan Polat (NYC). Produced during an artist residency in New York (CALQ).

Silent Office — Video, HD, 9:37, 2016/18
In an empty, storefront space devoid of function, six people start interacting. A person is pushed on a chair. Others crawl on chairs and the ground. Those sitting gesture in a constrained and increasingly agitated manner while remaining bound to their chairs. Their independent actions and movements slowly interfere through physical proximity causing disturbance and chaos.

— Dancers: Mitsuko Aoki, Keke, Tomohiko Kyogoku, Atsuko Kurematsu, Yoko Sakurai, Nana Suzuki (Tokyo)

 

Originally from Berlin, Bettina Hoffmann has been a major figure in the artistic scene in Montreal since the 2000s. Known for her photography, installations, and videos, Hoffmann’s work possesses an intriguing, enigmatic power derived in part through her precisely-composed images and choreographed movements and through her use of ambiguous human interactions void of psychology. Her body of work is at the crossroads between photography, film, sculpture and dance, with a particular focus in recent years on choreography.

Bettina Hoffmann has exhibited extensively internationally and nationally. Exhibitions of her work in Canada, whether solo or in group shows, include: Occurrence (Montreal, 2016), Oboro (Montreal, 2014), the Art Gallery of Ontario, (Toronto, 2009), Dazibao (2007), and Prefix Institute of Contemporary Art (Toronto (2008). Her work is also part of several private and public collections in both North America and Europe, including the Museum of Contemporary Photography in Chicago, Musée d’art contemporain de Montréal, Musée national des beaux-arts de Québec, and the Berlinische Galerie in Berlin.

bettinahoffmann.net