SAMUEL ST-AUBIN @ lethbridge

Samuel St-Aubin, Parcours défini, 2015, dispositif électronique, moteurs, assiettes, pois
Samuel St-Aubin, Parcours défini, 2015

« De choses et d’autres »
7 septembre — 4 novembre | September 7 — November 4
ville.montreal.qc.ca/lethbridge

Inventeur autodidacte, Samuel St-Aubin y réalise des sculptures cinétiques qui mettent à l’épreuve des objets-matières sélectionnés à travers des exercices d’équilibre, de force et de hasard. Ces dispositifs dévoilent le côté poétique et ludique d’éléments du quotidien qui, souvent, échappe à notre attention. Les œuvres exposées sont pour la plupart inédites ou jamais présentées en Amérique.

Samuel St-Aubin est présent dans le paysage des arts électroniques depuis 2002. Il a collaboré au travail de plusieurs artistes et de collectifs au Québec. Depuis quelques années, il met de l’avant sa propre démarche de création. Ce technicien en électronique investit les objets du quotidien d’une réalité nouvelle. Il insuffle à ses créations une autre dimension qui va au-delà du réalisme utilitaire de l’objet, en les détournant de leur utilisation première, bouleversant ainsi radicalement notre relation à l’objet. D’une précision sans équivoque, ses œuvres nous mettent directement en relation avec la poésie du quotidien qui se découvre dans la simplicité de l’existence.

L’exposition est présentée dans le cadre de la 4e Biennale internationale d’art numérique (BIAN). Créée en 2012, la BIAN propose un parcours artistique entièrement dédié à l’art numérique, ponctué d’œuvres éclectiques en provenance d’artistes contemporains, locaux et internationaux. La 4e édition se déroule sous le thème AUTOMATA – Chante le corps électrique en référence au poème Je chante le corps électrique (1855) de Walt Whitman. Au-delà de la réalité de nos corps augmentés en devenir, les œuvres sélectionnées questionnent notre rapport aux technologies et les conséquences de celles-ci sur la nature.