HEWARD + LAUDA @ darling

Jean-François Lauda, Sans titre (détail)
Jean-François Lauda, Sans titre (détail), 2018

« The Silver Cord »
13 septembre — 9 décembre | September 13 — December 9
fonderiedarling.org

Artistes : John Heward et Jean-François Lauda
Commissaire : Caroline Andrieux

 

« Hold onto the silver cord » conseillait l’artiste Agnes Martin à ses étudiants, leur recommandant d’éviter toute forme de distraction afin de rester concentrés sur leur travail et donner à l’inspiration les meilleures chances de se produire.

Des liens esthétiques se créent d’une génération d’artistes à l’autre, et ce qu’on appelle l’inspiration, lien « divin » entre la pensée et la forme, se bâtit souvent dans le sillage du travail de maîtres à penser. Cette filiation semble bien réelle entre les œuvres de l’artiste établi John Heward et celles de Jean-François Lauda, qui tous deux placent l’improvisation au cœur de leurs recherches esthétiques.

Engagés dans l’abstraction, les deux peintres livrent des compositions expressives dans lesquelles la gestuelle et la géométrie à la fois libèrent et contiennent la surface picturale. S’offrant au regard telle une composition libre et dynamique, les œuvres rassemblent tout autant qu’elles transcendent différents codes esthétiques.

Artists: John Heward and Jean-François Lauda
Curator: Caroline Andrieux

 

“Hold onto the silver cord” Agnes Martin would advise her students, encouraging them to avoid any form of distraction in order to stay focused on their work and give inspiration the best opportunity to arise.

Aesthetic connections form between one generation of artists and another, and what we call inspiration — a “divine” connection between thought and form — often develops in the wake of mentors’ work. This filiation seems to be very real between the works of established artist John Heward and those of Jean-François Lauda, both of whom place improvisation at the centre of their aesthetic research.

Working with abstraction, the two painters create expressive compositions in which gesture and geometry simultaneously free and contain the pictorial surface. Offering free and dynamic compositions, the works combine as much as they transcend different aesthetic codes.