ÉMILE MORIN @ perte de signal

Émile Morin, DRONE[s], photo : Marion Gotti
Émile Morin, DRONE[s] © Marion Gotti
« DRONE[s] _ Résonances sympathiques et autres exercices de translation »
14 — 27 juin | June 14 — 27
perte-de-signal.org

DRONE[s] est une installation numérique enfouie sous une enveloppe analogique. Résultat de l’hybridation d’un dispositif de simulation et d’un piano rendu muet par l’ablation de ses marteaux, dont les résonances continues émanent désormais d’une mécanique vibratoire. DRONE[s] est une machine de translation aux mouvements incessants. C’est aussi un appareil de capture et de diffusion, qui surveille et cherche à contenir le lieu même qu’il occupe. Il (re)interprète, diffère et superpose, par itérations, cette mémoire d’espace et de temps. DRONE[s] est un système complexe, oscillatoire, qui porte sur une écriture multiple et séquentielle, qui rejette toute propension à la fixité. « Résonances sympathiques et autres exercices de translation » en est sa deuxième manifestation.