PERFORMANCE @ la centrale

LA_CENTRALE.jpg

« Sticky Feelings »
24 mai 17h | May 24, 5PM
lacentrale.org

Performance d’Alanna Lynch dans le cadre de l’exposition Sticky Feellings.Sticky Feelings présente le travail de ma recherche en cours sur le dégout et la peur de la contagion. Utilisant des matériaux organiques, des organismes vivants et la performance, j’explore les politiques de l’affect et les questions d’agentivité. Je travaille avec des odeurs, des fluides corporels, des essaims d’insectes et des bactéries parce que ceux-ci résistent au confinement, franchissent les limites et sont affectivement puissants. Je m’intéresse à la manière dont le corps enregistre la menace en faisant éclater l’idée de son autonomie et de son confinement. Mes formations en biologie et en psychologie et mon expérience en tant qu’activiste me permettent d’apporter diverses perspectives à ce travail, tant de l’art que des sciences, que de mon expérience de positions privilégiées comme de positions plus marginales. Le focus sur une esthétique de la sollicitude et une emphase sur la proximité cherchent à créer un engagement plutôt que de repousser les gens.

Performance by Alanna Lynch as part of the exhibition Sticky Feelings.Sticky Feelings presents work reflecting my ongoing research into disgust and the fear of contagion. Using biological materials, living organisms, and performance, I explore the politics of affect and questions of agency. I work with smells, body fluids, swarms of insects, and bacteria because they resist containment, cross boundaries, and are affectively potent. I look at how threat is registered within the body by rupturing ideas of its self-containment. A background in in biology, psychology and activism allows me to bring multiple perspectives to the work, from art and science, as well as experience from positions of privilege and more marginal positions. The focus on an aesthetics of care and emphasis on proximity seeks to create an engagement rather than push people away.